Les livres qui ont marqués notre enfance

Les livres qui ont marqués notre enfance

Qui parmi vous n’a pas un ou deux ouvrages lus dans sa jeunesse dont il se souvient encore aujourd’hui ? Le contexte lors de la lecture, l’odeur de ce livre ou ce que vous avez ressenti…vous vous souvenez de tout. Mais pourquoi ? Quels effets ont les livres jeunesses et que représentent-ils dans nos mémoires ?

Les émotions et les personnages

Dans les livres jeunesses, il est normal qu’un lapin parle à une petite fille comme dans Alice aux Pays des Merveilles ou qu’un balai fasse le ménage tout seul. Le monde de l’enfant et son imaginaire sont peuplés de personnages aux pouvoirs magiques auxquels il s’identifie. Il vit alors à travers eux des histoires et des aventures incroyables qui le font grandir et apprendre sur lui-même.

alice-au-pays-des-merveilles-quatre-fleuves

Ce sont ces première grandes émotions, vécues à la première lecture, que nous revivons une fois adulte en se remémorant ces contes. En effet, la littérature jeunesse offre une gamme de personnages aux personnalités diverses qui font que chaque enfant peut s’identifier : courageux ou non, rebelle, orphelin, meneur d’une bande de copains, aventurier, malicieux…des émotions qui nous correspondent à un moment de notre vie et que nous ressentons en nous quelques années plus tard.

Pour ma part, je me souviens très bien de mon premier roman de « grande » : Les Malheurs de Sophie. La matière du livre en lui-même donnait l’impression d’un vieux livre et j’adorais ça ! Pages rugueuses et épaisses, couleur des pages un peu jaunes et la couverture rigide ; Je me rappelle très bien de l’atmosphère du conte mais également, et c’est ce qui m’importe aujourd’hui, de l’ambiance de ma chambre de petite fille au moment de la lecture : de mon lit dans lequel je lisais éclairée par ma lampe de chevet me prenant pour une fille de bonne famille, le calme et surtout la fierté de lire ce livre toute seule. Bref, j’étais Sophie.

Les-malheurs-de-sophie_couv

L’aventure par procuration

Que ce soit pour les tout-petits, les plus grands ou les préadolescents, les héros de leurs contes vivent des aventures plus ou moins surprenantes mais se retrouvent souvent des situations que le petit lecteur aimerait vivre dans la réalité.

En effet, l’aventure c’est l’inconnu, c’est tout ce qui ne ressemble pas au quotidien de la réalité du lecteur. Dans les contes, toutes les folies sont permises, le danger est souvent présent et les actions se passent dans des contrées lointaines. Le héros peut être amené à braver les interdits : pour faire simple, ces héros font tout ce dont rêvent les enfants.

Cependant, même si le lecteur sait qu’il s’agit d’un conte et est prêt à tout lire (comme par une armoire ou un chien qui parle), il faut que la base du conte repose sur un contexte réaliste. Outre les personnalité et l’histoire personnelle des héros, des valeurs sont aussi mises en avant comme le courage, la justice, la loyauté ou l’humilité…et ces histoires permettent d’apprendre mais aussi de combler la curiosité́ naturelle des jeunes lecteurs.

Les personnages, le mystère, les aventures, sont autant d’éléments qui procurent aux jeunes lecteurs que nous étions des émotions diverses et la possibilité de s’évader, de comprendre et surtout d’apprendre. Adultes, ces livres et ce qu’ils nous ont appris ou procuré à l’époque restent dans nos mémoires comme bon ou mauvais souvenirs mais ils restent éternels.

D’ailleurs, bon nombre de ces contes voient leurs héros devenir, avec les années, plus célèbres que leurs auteurs.

Ont les qualifient ainsi de « classiques » car ils traversent les décennies et sont sans cesse remis au goût du jour lors de rééditions papier ou sont adaptés au cinéma ou en dessin animé pour notre plus grand bonheur, nous les vieux !!

Et vous, quel livre à marqué votre enfance ?

Retrouvez les contes à lire et à relire disponibles chez Les Petits Lecteurs dans Les bons plans de Julie.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*